Menu

Autotest d’intolérance alimentaire

Presque la moitié de la population souffre d’une allergie alimentaire. Il est important pour les personnes concercées de savoir à quoi elles sont allergiques. Ce test d’intolérance alimentaire, très large, détecte 90 allergies différentes.

149,00

Content:

incl. VAT excl. shipping costs

Free shipping

Ready for shipment, delivery in 1-3 days

Payment methods payment methods we accept

Que fait l’autotest d’intolérance alimentaire ?

L’intolérance alimentaire est un terme utilisé pour indiquer que le corps réagit à certains types d’aliments. On parle d’intolérance quand le corps n’est pas capable de digérer un certain aliment ou une certaine substance. Les symptômes les plus courants des problèmes de digestion sont les maux de ventre, les flatulences, la diarrhée et la constipation. La fatigue, les maux de tête, l’irritabilité et les éruptions cutanées sont d’autres indicateurs éventuels. Le test d’intolérance alimentaire est un test immuno-enzymatique qui mesure la concentration sanguine d’anticorps IgG de 90 types d’aliments différents.

Pour qui est le test d’intolérance alimentaire ?

Pour tout le monde, et surtout pour ceux qui ont des troubles gastro-intestinaux.

Comment fonctionne le test d’intolérance alimentaire ?
Vous recevez le test d’intolérance alimentaire. Ce test comprend une carte de test, une lingette désinfectante, deux lancettes stériles, un formulaire d’information client et une enveloppe pré-imprimée. Vous placez une goutte de sang sur la carte de test et envoyez celle-ci sous 1 jour dans l’enveloppe pré-imprimée. Votre sang est analysé et vous recevez un e-mail avec un résultat détaillé des intolérances possibles aux 90 types d’aliments.

Pourquoi devrais-je faire ce test ?
Beaucoup de gens ne savent pas s’ils ont une intolérance pour certains aliments, et ils souffrent toute leur vie de symptômes qu’ils pourraient éviter. En sachant si vous avez une intolérance alimentaire, vous pouvez facilement éviter les aliments en question.

Les intolérances alimentaires suivantes sont analysées par ce test :

  • Blanc d’œuf
  • Maïs
  • Cacahuète
  • Amande
  • Lait de vache
  • Poire
  • Anchois
  • Piment
  • Crustacés
  • Pomme
  • Concombre
  • Ananas
  • Abricot
  • Aubergine
  • Prune
  • Artichaut
  • Haricot vert
  • Porc
  • Asperge
  • Ail
  • Pomme de terre
  • Poudre à lever
  • Pamplemousse
  • Potiron
  • Banane
  • Raisin
  • Lapin
  • Orge
  • Merlu
  • Riz
  • Haricot
  • Noisette
  • Seigle
  • Bœuf
  • Miel
  • Saumon
  • Baies
  • Kiwi
  • Lait de brebis
  • Levure de bière
  • Noix de kola
  • Brocoli
  • Agneau
  • Soja
  • Chou
  • Citron
  • Epinard
  • Carotte
  • Lentille
  • Fraise
  • Chou-fleur
  • Malt
  • Canne à sucre
  • Céleri
  • Mandarine
  • Tournesol
  • Marjolaine
  • Poivron
  • Melon
  • Thé
  • Blette/bette/poirée
  • Cerise
  • Champignon
  • Tomate
  • Poulet
  • Moutarde
  • Truite
  • Petit pois
  • Avoine
  • Thon
  • Cannelle
  • Olive
  • Dinde
  • Huître
  • Oignon
  • Noix
  • Cacao
  • Orange
  • Pastèque
  • Noix de coco
  • Persil
  • Blé
  • Cabillaud
  • Pois
  • Yaourt
  • Café
  • Pêche
  • Jaune d’œuf

Comment survient une allergie alimentaire ?

Les allergies sont des maladies qui surviennent dans le système immunitaire de notre corps. Pour protéger le corps, le système immunitaire essaie de reconnaître et d’éliminer toutes sortes de substances étrangères au corps. Certaines personnes hypersensibles réagissent à des substances normalement inoffensives, auxquelles d’autres personnes ne réagissent pas. Elles développent une allergie.

Dans le cas d’une allergie alimentaire, le système immunitaire reconnaît certains composants alimentaires comme des substances étrangères dangereuses et met en marche un processus de défense. Par l’intermédiaire de divers types de cellules, des anticorps (type IgE) sont produits en quantités anormalement importantes. Ces anticorps se lient à certaines cellules et causent la production d’histamine et autres hormones tissulaires.

L’histamine est responsable de nombreux symptômes d’une allergie. Par exemple : rougeur de la peau, gonflement, contraction de la trachée et augmentation de la perméabilité des vaisseaux sanguins. Par conséquent, la peau et les muqueuses digestives, oculaires, nasales et bronchiques causent des réactions telles que diarrhée, larmoiements, nez qui coule, crises d’asthme avec souffle court, éruptions cutanées, rougeurs et démangeaisons cutanées.

Lors du premier contact avec un aliment allergène, le système immunitaire reconnaît une protéine de cet aliment en tant que substance dangereuse et il commence à produire des anticorps IgE. Ensuite, à chaque fois que le système immunitaire entre en contact avec la substance, il la reconnaît et la combat intensivement. Cela cause une réaction allergique.

En principe, tous les aliments peuvent potentiellement causer une réaction allergique. Les cas les plus courants chez les enfants sont le lait, les œufs, le soja et le blé. Ces types d’allergie guérissent avec l’âge.
Les adultes souffrent le plus souvent d’allergies alimentaires associées au pollen, comme les allergies aux noix, fruits, légumes ou herbes.
Certaines allergies sont rares et dangereuses, comme les allergies aux cacahuètes, au poisson ou aux fruits de mer.
L’allergie au pollen de bouleau peut être associée à une allergie aux noix, amandes, pommes, poires, cerises, prunes, kiwis, épluchures de pommes de terre, tomates et carottes. On parle d’allergie croisée. Dans ce cas, cela veut dire que l’allergie au pollen de bouleau peut causer des réactions allergiques à ces fruits et légumes. Ces allergies sont le plus souvent désagréables mais pas dangereuses.
L’allergie au pollen d’armoise, de la même façon, peut causer une allergie au céleri, à la carotte ou à certaines herbes. Ces allergies peuvent être à l’origine de symptômes graves dont le choc anaphylactique.

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Autotest d’intolérance alimentaire”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *